Technologie forestière

Devenez étudiant au Cégep de Chicoutimi Faites votre demande d'admission dès maintenant
Faire ma demande

Répondez à l’appel de la forêt. Le programme de Technologie forestière s’adresse aux amoureux de la nature, à ceux qui se préoccupent de l’environnement et à ceux qui désirent travailler au grand air.

Ce programme vous permettra d’occuper un rôle professionnel coordonnant différents travaux liés à l’aménagement durable et la protection des ressources forestières. Les tâches d’un technologue forestier comprennent  le développement de solutions d’avenir, l’intervention, les diagnostics, l’analyse et la planification. Au cours de leur apprentissage, les étudiants sont amenés à développer un grand nombre de compétences, soit la connaissance des écosystèmes de la forêt, la gestion, l’éthique et les ressources humaines. 

LE PROGRAMME DE TECHNOLOGIE FORESTIÈRE A ÉTÉ CONÇU SELON TROIS AXES DE FORMATION.

Les ressources de la forêt

Les ressources de la forêt est le premier axe abordé au début de la formation. L’étudiant apprend à les connaître, à les identifier, à les mesurer et quels sont leurs besoins.

Les interactions entre les différentes ressources et leurs utilisations

Une fois ces bases acquises, l’étudiant est amené à étudier le deuxième axe : les interactions entre les différentes ressources et leurs utilisations : les aménager, les protéger, les conserver.

La gestion des ressources

Finalement, avec le troisième axe, il apprend la gestion des ressources : analyser, planifier, intervenir, gérer.

Une formation en sur le terrain

Grâce à sa forêt d’enseignement et à la collaboration du milieu forestier de la région, le programme de Technologie forestière intègre de multiples laboratoires en forêt permettant de recevoir une formation appliquée sur le terrain. Les étudiants disposent également d’une salle informatique munie des versions les plus à jour des logiciels spécialisés utilisés en foresterie pour l’enseignement et la réalisation de leurs travaux.

Le programme Technologie forestière vise à former des technologues forestiers qui auront les compétences pour travailler dans les champs d’activité suivants :

  • L’application des traitements sylvicoles ;
  • La récolte de bois ;
  • La remise en production des aires exploitées ;
  • La mise en place et l’entretien d’infrastructures ;
  • La cartographie du territoire, la recherche et l’éducation ;
  • La protection et la conservation des ressources des écosystèmes du milieu forestier.

Pour en savoir plus sur ces sur six domaines, cliquez sur le lien ci-dessous.

Foresterie – Six domaines

Effectuez une visite virtuelle du programme de Technologie forestière.

AVANTAGES DU CÉGEP DE CHICOUTIMI

PROJET SPÉCIAL

La forêt-école en collaboration avec l’UQAC.

VOYAGE PÉDAGOGIQUE

Des stages rémunérés en entreprises forestières et à l’international (France).

L’ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

Ayant accès à un programme d’alternance travail-études, l’étudiant est invité à mettre en pratique durant ses études les différentes compétences acquises et à explorer différentes sphères d’activités offertes par le marché de travail. La formation intéressera ceux et celles qui aiment la nature et qui se préoccupent de l’aménagement durable de nos forêts. Le domaine de la foresterie est un domaine d’avenir, bien au-delà du stéréotype des bûcherons d’antan.

En savoir plus

ENCORE PLUS D’AVANTAGES

  • Une technologie à la fine pointe : photo interprétation 3D, logiciels de système d’information géographique.
  • L’enseignement qui reflète la réalité du marché du travail.
  • Les nombreux laboratoires offerts en forêt qui permettent de passer rapidement de la théorie à la pratique.
  • Plus de 100 sorties sur le terrain durant le cheminement scolaire.
  • Je suis à la recherche d’un emploi alliant ma passion de la nature et l’utilisation des technologies de pointe.
  • J’aime le travail diversifié qui me permet d’alterner entre le travail à l’extérieur et le travail de bureau.
  • J’aime travailler seul ou en équipe, et j’ai une bonne capacité d’adaptation.
  • J’ai de l’initiative.
  • Je suis à l’aise pour planifier, organiser et superviser.
  • Organiser, superviser et réaliser des projets d’inventaire écoforestier et de recherche.
  • Planifier et gérer la réalisation des traitements sylvicoles nécessaires à la culture des peuplements forestiers et des travaux de récolte de la matière ligneuse.
  • Participer à la planification du réseau routier et superviser les travaux de construction et d’entretien de chemins.
  • Collaborer aux activités de protection et de conservation des ressources des écosystèmes du milieu forestier.

Le monde forestier a beaucoup évolué. Une pénurie de professionnels de la forêt se fait sentir dans la plupart des régions du Québec. L’intégration dans ses fondements du développement durable, de l’aménagement écosystémique et de la gestion intégrée des ressources et du territoire, l’utilisation grandissante de nouvelles technologies et l’avancement de la recherche scientifique en foresterie ont modifié les façons d’intervenir et d’aménager les forêts du Québec.

Tous ces changements font en sorte que le milieu forestier a besoin plus que jamais d’une relève ayant reçu une formation lui permettant de relever les défis de la nouvelle foresterie.

Les employeurs potentiels sont les suivants :

  • Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs;
  • Les consultants forestiers;
  • Les coopératives forestières;
  • Les agences de mise en valeur des forêts privées;
  • Les sociétés sylvicoles;
  • Les groupements forestiers;
  • Les pépinières;
  • Les écoles;
  • Les établissements de recherche gouvernementaux;
  • Les associations forestières régionales;
  • La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM);
  • La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU);
  • Les centres d’interprétation de la nature;
  • Les réserves et les parcs provinciaux;
  • Les parcs nationaux.

Les exigences des employeurs sont les suivantes :

  • Capacité de se déplacer dans les régions éloignées dans la plupart des emplois;
  • Travail parfois saisonnier (mais la majorité sont offerts à l’année);
  • Horaires variables pour plusieurs emplois;
  • Très bonne connaissance de l’anglais;
  • Bonne connaissance des logiciels spécialisés en foresterie;
  • Facilité d’adaptation aux nombreux changements technologiques; et
  • Permis de conduire – classe 5 parfois exigée par certains employeurs.
Grille de cours
Conditions d’admission
  • 1

    Conditions générales d'admission


    Pour être admis dans un programme conduisant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC), vous devez satisfaire aux conditions générales d’admission.

Comment faire une demande d’admission au Cégep de Chicoutimi?

Pour être admis dans un programme offert au Cégep de Chicoutimi, vous devez compléter une demande d’admission auprès du Service régional de l’admission des cégeps du Saguenay—Lac-Saint-Jean, le SRASL. Cette demande doit être faite en ligne à l’adresse suivante : www.srasl.qc.ca. Le formulaire électronique est simple à utiliser et tous les renseignements sont fournis sur le site du SRASL.

Pourquoi faire ce programme au Cégep de Chicoutimi?

Pour

les îlots forestiers sur le campus, la forêt d’enseignement et le martelodrome, une aire forestière accréditée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Pour

une formation en géomatique de pointe

Pour

un enseignement dynamique comprenant plus de 100 sorties

Pour

une technologie à la fine pointe : photo interprétation 3D, logiciels de système d’information géographique

Formation générale

Les cours de formation générale sont communs à tous les programmes.

Aide financière

Le service d'aide financière du Cégep, c'est bien plus que les prêts et bourses !

Centres d'aide

Le Cégep offre plusieurs centres d'aide dans différentes matières.

Des questions sur le programme de Technologie forestière ?

Appelez-nous

418 549-9520

Écrivez-nous

Pour plus de détails

Suivez-nous

sur Facebook

RÉCUPÉRATION DES EFFETS PERSONNELS

Bonjour,

Les étudiants du Cégep de Chicoutimi pourront récupérer leurs effets personnels sur rendez-vous les :

  • Mercredi 13 mai de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h
  • Jeudi 14 mai de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h
  • Vendredi 15 mai de 8 h à 12 h

Tous les étudiants recevront un MIO personnalisé leur indiquant à quel moment ils devront se présenter au Cégep.

Si vous avez des symptômes du COVID, si vous êtes porteurs du virus ou si vous êtes en quarantaine, ne vous présentez pas au Cégep.

Chaque étudiant devra respecter les consignes suivantes:

  • L’horaire sera établi par ordre alphabétique, sans tenir compte du programme de l’étudiant;
  • Vous devrez entrer par la porte n11 (Entrée des étudiants);
  • Vous aurez 15 minutes pour récupérer vos effets;
  • Les étudiants seront invités à entrer dans le Cégep par groupe de 20 et seront tenus de respecter les consignes sanitaires en vigueur depuis le début de la crise du coronavirus, notamment en ce qui concerne la distanciation sociale de deux mètres;
  • Vous devez avoir une pièce d’identité en votre possession;
  • Vous ne pourrez pas être accompagnés lorsqu’on vous autorisera à entrer au Cégep;
  • Le masque de protection n’est pas obligatoire, mais suggéré;
  • N’apportez pas de contenants ou de sacs, le Cégep fournira des sacs pour éviter la contamination.
  • Les effets des étudiants qui ne se seront pas présentés lors de leur rendez-vous seront identifiés et entreposés pour une cueillette ultérieure à l’automne. Les cadenas seront coupés et non remboursés.

D’autres consignes vous seront envoyées lorsque vous recevrez le MIO personnalisé.

Tous les étudiants devront respecter les mesures mises en place.  Ceux qui ont des questions sont invités à écrire à l’adresse  info.etudiant.covid19@cegep-chicoutimi.qc.ca.

Merci de votre collaboration.