Centre interdisciplinaire de simulations en santé

BIENVENUE AU CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE SIMULATIONS EN SANTÉ !

Depuis octobre 2020, le Cégep de Chicoutimi dispose d’un tout nouveau laboratoire d’apprentissage assisté par des mannequins simulateurs technologiques. Le collège a fait l’acquisition de plusieurs mannequins technologiques haute-fidélité et a repensé complètement l’espace qui est maintenant à la fine pointe de la technologie en matière de simulation. Alors que les anciennes installations tenaient dans une petite classe dans un endroit moins fréquenté du collège, c’est maintenant toute l’étage d’une aile qui regroupe la plupart des techniques de la santé du Cégep de Chicoutimi qui est consacré au Centre interdisciplinaire de simulations en santé (CISS).

L’objectif du CISS est d’offrir des expériences d’interventions réalistes avec des patients (mannequins) réagissant aux diverses interventions des apprenants ou des professionnels. L’offre de services comporte également des expériences avec des patients standardisés* afin de rendre les expériences des plus réalistes.

C’est l’interdisciplinarité qui rend le CISS vraiment unique en son genre. De nombreuses techniques en santé cohabitent au Cégep de Chicoutimi. Ainsi, ce sont sept programmes du domaine de la santé qui peuvent travailler ensemble au CISS enrichissant encore plus les simulations. Cette interdisciplinarité permet de créer des scénarios encore plus réalistes se collant davantage à des situations que les apprenants pourraient vivre sur le marché du travail.

Les sept programmes sont les suivants :

Soins infirmiers et DEC BAC en soins infirmiers

Techniques d’inhalothérapie

Soins préhospitaliers d’urgence

Techniques de diététique

Techniques de physiothérapie

Technologie d’analyses biomédicales

Techniques d’hygiène dentaire

Tous ces programmes possèdent des laboratoires de pratique distincts du CISS qui permettent aux apprenants de développer leurs compétences procédurales et d’avoir la liberté de pratiquer à répétition. Chaque laboratoire de pratique a un personnel compétent afin d’accompagner les apprenants dans leurs apprentissages.

 

Pour en savoir plus sur le Centre interdisciplinaire de simulations en santé, vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous.

* Un patient standardisé est une personne formée pour agir comme un vrai patient afin de simuler un ensemble de symptômes ou de problèmes.

SALLES DE SIMULATION HAUTE-FIDÉLITÉ (HAUT RÉALISME)

Simulation d'un accouchement au Centre interdisciplinaire de simulations en santé du Cégep de ChicoutimiTrois salles permettent l’utilisation de mannequins de simulation haute-fidélité, qui reproduisent presque parfaitement les réponses physiologiques de patients réels (respiration, rythme cardiaque, phonation, circulation sanguine, clignement des yeux, etc.).

Nous disposons de trois mannequins haute-fidélité: un enfant et deux adultes (un homme et une femme en Péripartum).

Trois régies de contrôle permettent la commande à distance des trois mannequins de simulation haute-fidélité et l’observation par l’équipe d’enseignants des comportements déployés par les apprenants.

Un système audiovisuel extrêmement performant permet l’enregistrement de la simulation. Cela donne aussi la possibilité aux enseignants, aux éducateurs ou aux accompagnateurs de réagir pendant la simulation. Par exemple, si les apprenants ont à appeler le médecin, ils possèdent un réel téléphone et une personne de la régie peut répondre selon les demandes, cet entretien peut également être enregistré afin de consolider leur apprentissage lors du débreffage.

Voici une petit visite virtuelle du Centre interdisciplinaire en simulations en santé du Cégep de Chicoutimi:

QUI PEUT UTILISER LE CISS?

Le CISS s’adresse aux apprenants du Cégep de Chicoutimi, mais également aux professionnels de la santé à travers la communauté. Des partenariats se tissent entre les différentes universités, centre professionnel, CIUSSS afin d’offrir des possibilités de réalisme encore plus grandiose.

NOS VALEURS

Valeurs du Centre interdisciplinaire de simulations en santé du Cégep de Chicoutimi

Le Cégep de Chicoutimi et son Centre interdisciplinaire de simulations en santé (CISS) reposent sur des valeurs permettant le développement des compétences personnelles et professionnelles de ses apprenants. L’interdisciplinarité offre l’opportunité d’avoir des laboratoires à la fine pointe de la technologie avec les équipements requis pour tous les départements de la santé assurant ainsi un réalisme dans les activités de simulation.

Les valeurs ciblées s’imprègnent des lignes directrices qui doivent être partagées par tous les utilisateurs du CISS. Celles-ci sont essentielles au fonctionnement uniforme du CISS ainsi qu’à la sécurité des apprenants. Ces valeurs assurent un fonctionnement optimal des activités de simulation selon les dernières pratiques exemplaires recommandées.

Voici les définitions conceptuelles des valeurs prônées par notre Centre interdisciplinaire (CISS) :

Professionnalisme : n.m.

1. Qualité d’une personne qui exerce une activité avec une grande compétence, en tant que professionnel expérimenté.

2. Relatif à la profession

3. Capacité à assurer un engagement envers la société et à répondre ses attentes.

Le professionnalisme réfère aux exigences qui accompagnent le droit d’exercer une profession, soit le respect des règles qui l’encadrent et de son code de déontologie. Pour les professions en santé, cela signifie notamment qu’il faut respecter l’intégrité des personnes, leur autonomie et leur droit à la confidentialité. C’est une vision élargie que notre CISS a choisi de promouvoir c’est-à-dire d’avoir un continuel respect envers l’être humain et de faire preuve d’altruisme continuellement.

Apprentissage : n.m.

1. Initiation par l’expérience à une activité, à une réalité.

2. Le fait d’apprendre un métier manuel ou technique. Formation, instruction.

3. LITTÉR. Les premières leçons, les premiers essais. Expérience, initiation.

4. PSYCHO. Modifications durables du comportement grâce à des expériences répétées.

5. Ensemble des processus de mémorisation mis en oeuvre pour élaborer ou modifier les schèmes comportementaux spécifiques, sous l’influence de son environnement et de son expérience.

6. Processus d’acquisition des automatismes sensorimoteurs et psychiques.

L’apprentissage expérientiel est un modèle d’apprentissage préconisant la participation à des activités se situant dans des contextes les plus rapprochés possible des connaissances à acquérir, des habiletés et des compétences à développer et des attitudes à développer ou à améliorer (Legendre, 2007). Le CISS est un endroit de prédilection représentant de façon optimale les milieux

de soins, et ce avec une technologie extrêmement réaliste. Les activités authentiques se rapprochant le plus possible des tâches réelles des professionnels dans la pratique clinique amènent une pertinence professionnelle pour les apprenants. L’apprentissage atteint un haut niveau d’authenticité quand on demande aux étudiants de travailler activement avec les concepts appris en théorie (Mandeville, 2009).

Collaboration : n.f.

1. Travail en commun, action de collaborer avec quelqu’un. Association; collectif. Aide, appui, coopération, participation.

2. Action de travailler ou de réfléchir ensemble pour atteindre un même objectif.

3. Processus par lequel deux ou plusieurs personnes ou organisations s’associent pour effectuer un travail intellectuel suivant des objectifs communs.

4. La collaboration professionnelle doit être interdisciplinaire (D’amour, 1997), ce qui la définit comme la structure d’une action collective entre partenaires en situation d’interdépendance. La collaboration interprofessionnelle s’appuie sur la compréhension et le respect du champ d’exercice des professionnels, la communication efficace entre les intervenants et sur une définition claire des rôles et responsabilités de chaque intervenant (Office des professions, 2005). Le CISS prône la pleine étendue des champs de compétences de chaque professionnel et ainsi contribuer de manière efficace et efficiente au suivi des personnes.

Autonomie : n.f.

1. Capable de fonctionner de manière indépendante, sans être contrôlé de l’extérieur ou sans des apports en provenance de l’extérieur.

2. Droit pour un individu de déterminer librement les règles auxquelles il se soumet.

L’autonomie de l’apprenant implique qu’il prenne activement en charge tout ce qui constitue un apprentissage, c’est-à-dire sa définition, sa gestion et son évaluation ainsi que sa réalisation. Une situation d’apprentissage est une situation dans laquelle se déroule un processus d’acquisition (Holec, 1991).

Plaisir : n.f.

1. Ce qui plait à quelqu’un de faire; ce qu’il juge bon, ce qu’il veut.

2. 02.Ce qui divertit et procure un sentiment confortable de contentement.

3. Émotion, sensation agréable.

4. Être charmé, ravi de.

5. Satisfaction d’une tendance, d’un besoin, d’un désir.

Les écrits valorisent que le plaisir contribue de façon significative à l’apprentissage (Bégin, 1992). Pour mieux réussir, il faut développer une curiosité et un intérêt authentique qui donne le gout

d’accomplir ses apprentissages. Le CISS s’est doté des équipements à la fine pointe de la technologie pour faire évoluer les apprenants dans des conditions optimales.

Participation : n.f.

1. Action de participer à quelque chose, collaboration, complicité, association, coopérer.

2. Différents moyens par lesquels quelqu’un peut contribuer aux décisions.

3. Prendre part à la vie d’un groupe, notamment d’une classe.

4. Être présent comme acteur d’un évènement.

Le CISS est un endroit d’apprentissage expérientiel, les apprenants doivent saisir les opportunités afin de favoriser le développement de leurs compétences et leurs habiletés. Avec une participation optimale dans toutes les activités, l’apprenant développe son raisonnement clinique en vue de faire une analyse adéquate de la situation.

Personne(s) ressource(s)

Conseillère pédagogique au Centre interdisciplinaire de simulations en santé
Isabelle Bouchard
418 459-9520, poste 1511