Pilotes d’aéronefs : Une nouvelle AEC offerte

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le Centre de formation aéronautique du Québec (CQFA) et le Cégep de Chicoutimi s’allient pour offrir une nouvelle attestation d’études collégiales (AEC) afin de former des pilotes d’aéronefs majoritairement autochtones dès la session hivernale 2020.

Pilotes d’aéronefs : Une nouvelle AEC offerte

Le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le Centre de formation aéronautique du Québec (CQFA) et le Cégep de Chicoutimi s’allient pour offrir une nouvelle attestation d’études collégiales (AEC) afin de former des pilotes d’aéronefs majoritairement autochtones dès la session hivernale 2020.

D’une durée de deux ans, cette nouvelle AEC en Pilotage d’avions multimoteurs aux instruments et sur hydravion sera dispensée par le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, le Centre québécois de formation aéronautique et un prestataire de services privés. Ce dernier sera rigoureusement sélectionné d’ici janvier 2020 et sera encadré par le CQFA pour la partie vol de la formation afin d’en assurer les standards et la qualité qui font la réputation de l’École nationale depuis une cinquantaine d’années.

Pour sa part, le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue se chargera, entre autres, du recrutement, de l’encadrement, du suivi et de l’aide à la réussite de nos futurs collégiens et pilotes.

Cette formation a directement pour but de former des pilotes autochtones afin de répondre aux besoins actuels et futurs en ressources humaines des nombreuses compagnies d’aviation qui desservent le nord du territoire québécois, mais aussi le monde.

« C’est avec une grande fierté que nous lançons cette nouvelle formation qui aura un impact positif sur le recrutement de nouveaux pilotes. Nous désirons toujours offrir prioritairement cette discipline menant à l’obtention d’une attestation d’études collégiales à nos étudiants autochtones du Québec. Notre collège possède une vaste expertise en matière d’enseignement à ces étudiants et nos partenaires reconnaissent aussi cette force », explique le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais.

Rappelons qu’à l’automne 2018, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a investi une somme de 106 000 $ aux cégeps de l’Abitibi-Témiscamingue et de Chicoutimi afin d’évaluer la faisabilité de développer l’offre de formation en pilotage d’aéronefs dans la province par un programme d’AEC.

Le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil, se réjouit du nouveau partenariat entre le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et le CQFA. « Comme institution d’enseignement, notre mission première est d’éduquer et de répondre aux besoins de formation des différents milieux sur le territoire québécois. Dans un tel contexte, nous ne pouvons que nous réjouir de voir la rencontre des expertises reconnues de nos deux cégeps afin d’assurer le développement de compétences spécialisées en pilotage par le biais de ce programme unique offert prioritairement aux communautés autochtones », indique monsieur Gobeil.

En ce qui concerne le directeur du CQFA, Steeve Noreau, ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie de diversification de l’École nationale du Cégep de Chicoutimi.

« Le CQFA forme depuis cinquante ans des pilotes qui travaillent partout sur la planète et sa renommée n’est plus à faire. La nouvelle AEC en Abitibi-Témiscamingue sera pour nous une façon d’étendre notre savoir-faire et d’assurer un gage de qualité à ces nouveaux pilotes issus majoritairement des peuples autochtones », relate-t-il.

Par ailleurs, de nouvelles sorties seront désormais possibles pour les futurs diplômés de cette AEC. Ils pourront, s’ils le désirent, poursuivre pour une durée de huit mois leurs études au diplôme d’études collégial (DEC) en pilotage d’aéronefs au CQFA du Cégep de Chicoutimi.

Les détenteurs d’un DEC dans un autre champ d’études pourront également s’inscrire à l’AEC en pilotage au campus de Val-d’Or. Ces derniers pourront poursuivre à Chicoutimi s’ils le veulent, pour compléter leur diplôme dans ce domaine. Tous devront ensuite s’inscrire et réussir l’examen obligatoire de Transports Canada afin de pouvoir exercer leur profession.

« Le campus valdorien s’est rapidement retrouvé au coeur de la solution », rappelle le directeur de la Formation continue et des Services internationaux, Marc Bertrand. « Le programme sera bilingue, dispensé en partie dans les anciens bureaux administratifs de l’Aéroport régional de Val-d’Or », ajoute-t-il.

Rappelons qu’à la fin de l’AEC, les nouveaux diplômés comptabiliseront 210 heures de vol.

Le Cégep de Chicoutimi offre 21 programmes d’études dont le DEC en pilotage d’aéronefs.

Des représentants du Cégep de Chicoutimi, du CQFA et du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue ont annoncé la création d'une nouvelle AEC pour former les pilotes d'aéronefs majoritairement autochtones.

Des représentants du Cégep de Chicoutimi, du CQFA et du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont annoncé la création d’une nouvelle AEC pour former les pilotes d’aéronefs majoritairement autochtones.

2

 

Cegep_de_Chicoutimi-logo

Grève des enseignants

Du 11 mai à midi au 13 mai à midi

En appui à une démarche nationale de leur Fédération, les enseignants du Cégep de Chicoutimi se sont prononcés en faveur d’une grève.

Pour plus de détails >