Une future technicienne en architecture revient ravie de Belgique!

L'étudiante en Technologie de l'architecture du Cégep de Chicoutimi, Émilie Deschamps, revient d'un stage de quatre mois en Belgique.

Une future technicienne en architecture revient ravie de Belgique!

L’étudiante en Technologie de l’architecture du Cégep de Chicoutimi, Émilie Deschamps, revient d’une session d’études de quatre mois en Belgique. Voici un article de blogue où elle nous partage son aventure qui lui a permis d’aller au bout d’elle-même.

« Je m’appelle Émilie Deschamps, j’ai 19 ans et j’étudie en Technologie de l’architecture au Cégep de Chicoutimi. Il y a plusieurs mois de cela, on nous a annoncé, à mes collègues et moi, que nous avions l’opportunité de passer notre cinquième session à Bruxelles, en Belgique. Après un moment d’hésitation, j’ai finalement décidé de me lancer et d’envoyer ma candidature aux enseignants du Département.

On m’a appelé pour m’annoncer la bonne nouvelle. J’étais l’une des deux étudiantes choisies pour participer à cette grande aventure. À partir de ce moment, une longue planification a été nécessaire. Le coordonnateur du Département d’architecture, M. Carl-Stéphane Bergeron, ainsi que la responsable de la mobilité internationale, Mme Marie-Hélène Forest, nous ont été d’une grande aide afin d’obtenir des bourses, de nous procurer des billets d’avion et de nous trouver un logement à Bruxelles.

À la fin de l’été, alors que nos collègues débutaient leur troisième et dernière année à Chicoutimi, Ann-Frédérique Marois et moi, nous nous envolions pour la Belgique. Ce fut une expérience unique. Je chéris chacune des merveilleuses rencontres que j’ai faites et chacune des villes européennes que j’ai visitées durant mes temps libres. L’apprentissage que j’ai réalisé, autant professionnel que personnel, me restera à jamais.

L’École Supérieure des Arts (ESA) Saint-Luc est une école qui dispose d’un budget assez limité, mais la qualité d’enseignement fournie par les professeurs passionnés est équivalente à celle du Cégep. Cependant, je mentirais si je disais que le parcours a été sans embûches. Les travaux d’école sont très nombreux et exigeants. Mon moral n’a pas toujours été au sommet, d’autant plus que le fait d’avoir été séparée de mes proches pendant près de quatre mois m’a profondément marqué. En revanche, je crois sincèrement que tous mes collègues auraient pu le faire, en étant bien préparés et surtout, bien motivés.

Une telle opportunité ne se présente bien souvent qu’une seule fois dans une vie, et je ne répèterai jamais assez qu’il faut la saisir lorsqu’elle se présente ! Il ne faut surtout pas nous sous-estimer. Tout le monde possède ses forces et ses faiblesses, mais chacun est capable de donner le meilleur de lui-même pour relever des défis à sa mesure et de se sentir fier et accompli.

À toutes les étudiantes et tous les étudiants en Technologie de l’architecture, je vous souhaite un merveilleux parcours et la meilleure des chances dans vos projets! »

Émilie Deschamps

 

 

 

 

Cegep_de_Chicoutimi-logo

Grève des enseignants

Du 11 mai à midi au 13 mai à midi

En appui à une démarche nationale de leur Fédération, les enseignants du Cégep de Chicoutimi se sont prononcés en faveur d’une grève.

Pour plus de détails >