Une étude démontre la vétusté de la piscine du Cégep de Chicoutimi

Colonne

19 janvier 2019

Une étude démontre la vétusté de la piscine du Cégep de Chicoutimi

Une étude indépendante confirme que la piscine et les vestiaires adjacents du Cégep de Chicoutimi sont vétustes, ce qui pourrait forcer l’institution à les fermer d’ici cinq ans, si des investissements majeurs ne sont pas réalisés.

Inquiet du délabrement de ses installations aquatiques, la direction du Cégep de Chicoutimi a demandé en octobre dernier à la firme Unigec de livrer une appréciation de l’état des composants structuraux, mécaniques et électriques de la piscine et du vestiaire.

Construite il y a un peu plus de 50 ans, la piscine du Cégep montre des signes d’obsolescence, même si de nombreux travaux de réfection ont été réalisés, au fil des années.

Les ingénieurs ont notamment constaté la présence de fissures, d’éclatement de béton ainsi que la présence de corrosion sous les barres d’armature.

« L’état avancé de corrosion sur les barres d’armature nous permet de conclure qu’il y a présence d’infiltration d’eau chlorée à travers le béton depuis plusieurs années, peut-on lire dans le rapport. L’armature corrodée et le béton fissuré n’ont donc plus la même capacité structurale qu’à l’origine.»

Depuis plusieurs années déjà, le Cégep doit composer avec plusieurs difficultés liées au vieillissement de la piscine. Certaines pièces nécessaires lors de réparation n’existent plus.

Le système de filtration de la piscine est d’une époque révolue. La pompe de circulation du système, par exemple, est maintenant considérée comme unique. En cas de bris, aucune autre pompe de secours n’existe sur le marché.

La liste des problématiques identifiées dans l’étude d’Unigec est longue. Plusieurs éléments du système de ventilation, autant au niveau de la piscine que dans les vestiaires, sont en mauvais état et ont perdu leur efficacité.

Au terme de leur inspection, les ingénieurs concluent que les systèmes mécaniques et électriques nécessitent un remplacement à moyen terme, ce qui implique des investissements majeurs.

« Les ouvrages de civil-structure que nous avons inspectés présentent un état majeur de dégradation nécessitant également des travaux de réfection majeure à moyen terme. Des interventions sont absolument requises à moyen terme selon nous afin de conserver l’intégrité structurale de la piscine. »

Un tel constat incite le Cégep de Chicoutimi à interpeller les leaders régionaux et la population afin qu’une solution durable soit adoptée.

Pour plus de photos, cliquez ici »

Armature corrodée et éclatement du béton

Armature corrodée et éclatement du béton

 

Soupape

Soupape

 

Conduit d'air frais

Conduit d’air frais

 

M. André Gobeil, directeur général du Cégep de Chicoutimi, présente les principaux éléments de l’étude qui démontre la vétusté de la piscine du Cégep de Chicoutimi.

Cegep_de_Chicoutimi-logo

Grève des enseignants

Du 11 mai à midi au 13 mai à midi

En appui à une démarche nationale de leur Fédération, les enseignants du Cégep de Chicoutimi se sont prononcés en faveur d’une grève.

Pour plus de détails >