En préparation pour le nouveau cours sur la culture autochtone

En prévision du nouveau cours Culture et perspectives contemporaines des Premiers Peuples qui sera dispensé dès cet automne, les enseignants en Sciences humaines du Cégep de Chicoutimi ont suivi récemment, une formation sur l’histoire et la culture autochtone donnée par des formateurs issus des Premières Nations.

En préparation pour le nouveau cours sur la culture autochtone

En prévision du nouveau cours Culture et perspectives contemporaines des Premiers Peuples qui sera dispensé dès cet automne,  les enseignants en Sciences humaines du Cégep de Chicoutimi ont suivi récemment, une formation sur l’histoire et la culture autochtone donnée par des formateurs issus des Premières Nations afin d’enrichir leur présentation.

Dès l’an prochain, les étudiants de la formation technique qui auront à travailler en collaboration avec des autochtones auront un nouveau cours pour se familiariser avec la culture autochtone et mieux comprendre leur réalité.

Culture et perspectives contemporaines des Premiers Peuples sera optionnel pour les étudiants des programmes techniques du Cégep de Chicoutimi qui auront à travailler en contexte autochtone.

Ce sont les enseignants du programme de Sciences humaines qui se chargeront de dispenser la formation.

Culture et perspectives contemporaines des Premiers Peuples qui sera offert aux étudiants est l’un des engagements tirés du Protocole sur l’éducation des autochtones nouvellement adopté par le Cégep de Chicoutimi. Ce dernier a été suggéré par l’organisation Collèges et instituts Canada suite aux recommandations du Plan d’action de la Commission Vérité et réconciliation du Canada.

« Aujourd’hui, le Cégep de Chicoutimi reconnait et affirme sa responsabilité et ses obligations vis-à-vis de l’éducation des autochtones, mais travaillera aussi à former l’ensemble de ses étudiants à s’ouvrir face aux Premières Nations ce qui assurera un mieux vivre ensemble pour toute notre communauté collégiale », se réjouit, le directeur général, M. André Gobeil.

Au total, c’est sept engagements envers l’éducation des autochtones que l’organisation chicoutimienne prend aujourd’hui. Notons entre autres : travailler afin de supporter la scolarisation des étudiants autochtones, adapter ses cours pour tenir compte de la réalité des Premiers Peuples, former davantage les enseignants et renforcer les liens entre les allochtones et les Premières Nations.

Le directeur des études, M. Christian Tremblay est heureux également de l’adoption du Protocole et du nouveau cours qui en découlera.

« Culture et perspectives contemporaines des Premiers Peuples, va garnir le coffre à outils des étudiants pour faciliter leur intégration quand ils travailleront en collaboration avec des autochtones et contribuera à défaire les mythes et préjugés face aux Premières Nations. De plus, il s’inscrit parfaitement dans le Portrait de la diversité qui a été lancé durant les Journées de la persévérance scolaire en février dernier », mentionne-t-il.

Bien que le Cégep de Chicoutimi vient tout juste d’adopter officiellement son Protocole d’éducation sur les autochtones, son rôle de pionnier et de leader dans le domaine de l’éducation des Premières Nations est incontestable. En effet, le Cégep de Chicoutimi possède l’un des plus vieux programmes visant l’intégration des autochtones au Québec. Le programme Takatauat (Vers le sommet) officialisé en 2005, affiche un taux de réussite de 89 %.

« Avec Takatauat, le Cégep de Chicoutimi a instauré beaucoup de choses pour les étudiants autochtones pour leur fournir un meilleur soutien lorsqu’ils arrivent à Chicoutimi et pour qu’ils s’intègrent plus facilement dans la communauté collégiale. Le programme a mis aussi en place davantage d’aide pour la réussite scolaire et réalisé de nombreuses activités de sensibilisation pour promouvoir la culture autochtone comme la semaine Mamu (Ensemble) ou le Mur des mémoires », explique la conseillère en services adaptés et responsable des étudiants autochtones au Cégep de Chicoutimi, Mme Michèle Martin.

Le Cégep de Chicoutimi se distingue dans son approche avec les étudiants autochtones pendant leur cursus scolaire et est souvent une référence pour les autres collèges qui désirent mettre en place un programme pour soutenir la réussite scolaire des autochtones.