Jazz ajoute un volet à son programme La passerelle Jazz en collaboration avec le Centre Québécois de formation aéronautique

CQFA-Jazz-Entente

Jazz ajoute un volet à son programme La passerelle Jazz en collaboration avec le Centre Québécois de formation aéronautique

HALIFAX, le 24 mai 2018 – Jazz Aviation LP (« Jazz ») poursuit son engagement envers les instructeurs de vol actuels et futurs du Canada grâce à une entente améliorée conclue avec le Centre québécois de formation aéronautique (« CQFA »), soit l’école de pilotage d’aéronefs du Cégep de Chicoutimi, dans le cadre de son programme La Passerelle Jazz.

La Passerelle Jazz encourage les nouveaux pilotes à devenir instructeurs sans que cela nuise à leur possibilité de devenir pilotes de ligne », a déclaré Steve Linthwaite, vice-président, Opérations aériennes de Jazz. « En raison de l’augmentation de la demande d’instructeurs de vol anglophones et francophones, l’expansion de ce programme visant l’inclusion d’institutions d’enseignement de renom telles que le CQFA nous aidera à continuer de bâtir un avenir solide et inclusif pour l’industrie aéronautique canadienne.

Le programme La Passerelle Jazz a vu le jour en 2007 dans le but de créer un cheminement de carrière simplifié menant à la profession de pilote au Canada. Le CQFA s’est joint à La Passerelle Jazz en août 2016. Par le biais de l’évolution de cette entente avec le CQFA, il est maintenant possible d’élargir la portée du programme aux instructeurs de vol de haut niveau. Pour pouvoir bénéficier de possibilités d’emploi à Jazz, ces derniers doivent faire l’objet d’une recommandation du CQFA et satisfaire à des critères exhaustifs en termes d’expérience.

Le programme La Passerelle Jazz, parmi les meilleurs de l’industrie, comprend une collaboration en matière de formation et de programmes d’études visant à promouvoir la sécurité et le professionnalisme, tout en fournissant de l’information à jour sur les meilleures pratiques de l’industrie. Le programme La Passerelle Jazz vise à établir un cheminement de carrière direct pour les diplômés qualifiés; il comprend des évaluations en simulateur de vol ainsi que des bourses d’études et facilite la transition des meilleurs diplômés à des postes de copilote au sein de Jazz.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec Jazz depuis 2007 et nous sommes joints avec enthousiasme au programme La Passerelle Jazz en 2016 », a déclaré Steeve Noreau, directeur du CQFA. « Cette nouvelle entente renforcera les liens existants entre nos organisations en offrant une alternative supplémentaire ainsi qu’une grande source de motivation à nos diplômés, en plus de représenter pour ces derniers de vastes possibilités de carrière tout aussi intéressantes que bénéfiques. »

Depuis onze ans, Jazz participe activement à la conception des programmes et de la formation des futurs pilotes professionnels au Canada en s’associant à des collèges et universités offrant des programmes d’aviation. En 2015, le programme a été renommé La Passerelle Jazz. À ce jour, Jazz a annoncé la conclusion d’ententes avec les dix-huit établissements d’enseignement et organisations suivants :

Collèges, écoles et universités offrant des programmes d’aviation :

Collège Algonquin

Brampton Flight Centre

Centre québécois de formation aéronautique du Cégep de Chicoutimi

Collège Air Richelieu

Collège Conestoga de technologie et d’enseignement supérieur

Collège Confederation

Université Mount Royal

Collège Okanagan

Ottawa Aviation Services

Collège Sault

Collège Seneca

Université de Waterloo

Université Western Ontario

 

Organisations de l’industrie :

Ligue des cadets de l’Air du Canada

Air Canada

Bearskin Airlines

Keewatin Air LP

Wasaya Airways

 

Pour en savoir plus, consultez le site flyjazz.ca/fr/carrieres/pilotes/programmelapasserelle/.

À propos de Jazz

Jazz Aviation S.E.C. est bien implantée dans l’industrie canadienne de l’aviation, ses origines remontant aux années 1930. Elle est la propriété de Chorus Aviation Inc. (TSX: CHR). La vision de Chorus est d’offrir l’aviation régionale au monde entier.

Jazz est le transporteur aérien régional le plus important au Canada. La société a fait ses preuves en tant que leader de l’industrie et en matière de service à la clientèle exceptionnel. Elle a su tirer profit de cette force pour procurer de la valeur à toutes ses parties prenantes. Jazz exploite plus de vols vers plus de villes canadiennes que tout autre transporteur aérien grâce à un effectif composé de quelque 4 500 professionnels qui possèdent une grande expérience dans le domaine du transport aérien régional, un secteur exigeant et complexe.

Jazz Aviation S.E.C. exerce ses activités par l’intermédiaire de trois divisions : Air Canada Express, Services techniques Jazz, et Jazz.

Air Canada Express : En vertu d’un contrat d’achat de capacité conclu avec Air Canada, Jazz dessert, sous la marque Air Canada Express, des marchés à faible trafic ainsi que des marchés à trafic élevé pendant les périodes hors pointe à l’échelle de l’Amérique du Nord au moyen d’un parc aérien composé de 116 avions de Bombardier fabriqués au Canada.

Services techniques Jazz : Établis en mai 2016 à titre de division distincte, les Services techniques Jazz sont spécialisés dans la prestation de services de révision générale, de réparation et de remise à neuf pour les avions fabriqués par Bombardier. Les Services techniques Jazz fournissent leurs services à des tiers tout en demeurant dévoués à leur cliente principale, Air Canada.

Jazz : Sous la marque Jazz, la société aérienne assure des vols nolisés à l’échelle de l’Amérique du Nord. Ces services s’adressent aux entreprises, aux organismes gouvernementaux, aux groupes d’intérêts particuliers et aux personnes qui recherchent plus de commodité. Jazz peut aussi offrir divers services aux exploitants de sociétés aériennes : services au sol, régulation des vols, planification de la charge marchande, formation et services-conseils.

Pour le communiqué, cliquez ici.

Cegep_de_Chicoutimi-logo

Grève des enseignants

Du 11 mai à midi au 13 mai à midi

En appui à une démarche nationale de leur Fédération, les enseignants du Cégep de Chicoutimi se sont prononcés en faveur d’une grève.

Pour plus de détails >