6 mois d’arrêt tabagique pour un employé du collège

6 mois plus tard, comment ça va l’arrêt tabagique?

6 mois d’arrêt tabagique pour un employé du collège

Ah oui? Déjà 6 mois? Honnêtement, les 3 derniers mois ont passé comme deux minutes. Je n’ai même pas eu le temps de me rendre compte que j’avais arrêté déjà depuis 6 mois. Je ne crois pas que le combat soit gagné, loin de là, cela dit, je ne considère plus ça comme un combat… Dans l’auto, après les repas, je ne me souviens même plus que j’ai déjà fumé, ou presque… Les envies sont rares, vraiment…

Bon, oui, je suis un peu bête. Le caractère a écopé… Certains clients de la DRI se sont certainement déjà dit : « Ce type me semble compétent malgré le fait qu’il soit bête comme ses deux pieds ! », bon écoutez, si c’est votre cas, je m’en excuse, vous ne m’y reprendrez plus. Dorénavant, je vais sourire à la vie… Ou du moins, j’essaierai!

Alors maintenant que mon histoire n’intéresse plus personne vu le succès de 6 mois, je fais quoi? Hé bien je passerai le flambeau… ou le briquet à Marco, alias Marc Lapierre, manœuvre connu pour son rire gras d’ex-fumeur. Marco, maintenant que tout le monde a lu ce texte, le cégep en entier sait que t’as arrêté de fumer depuis 1 mois. Alors ce n’est pas pour te mettre de la pression l’ami, mais sache qu’il y a quelques centaines d’employés qui surveillent tes faits et gestes. Marche, mâche, bois, ris, fais ce que tu veux, mais ne fume surtout pas.

Lâche pas, le pire est fait, et chaque jour, c’est de plus en plus facile!

Au revoir, et encouragez donc un peu notre nouveau non-fumeur!

Cegep_de_Chicoutimi-logo

Grève des enseignants

Du 11 mai à midi au 13 mai à midi

En appui à une démarche nationale de leur Fédération, les enseignants du Cégep de Chicoutimi se sont prononcés en faveur d’une grève.

Pour plus de détails >