Vaccination

La présente procédure a pour objectif de s'assurer de l'immunisation réglementaire des étudiants et stagiaires des programmes de la santé du Cégep de Chicoutimi.

Champ d'application

Quoique la présente procédure s’applique aux étudiants, toutes les personnes suivantes ont la responsabilité de se conformer au Protocole d’immunisation du Québec et des respecter les recommandations du ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) en matière de vaccination. La liste des vaccins recommandés selon le programme d’études s’intitule « Vaccins et tests recommandés pour certains stagiaires selon les disciplines ».

Les étudiants et les enseignants en stage des programmes suivants :

 

Responsabilités des personnes visées

Chaque personne visée par la présente directive est responsable d’effectuer les démarches nécessaires pour se conformer aux recommandations avant de se rendre en stage, en laboratoire ou à la clinique-école, selon le cas. À la demande du Cégep, chaque personne visée devra fournier la preuve de conformité de sa vaccination.

Chaque étudiant doit faire compléter le formulaire, qui lui est transmis lors de  son inscription, par son CLSC ou celui de Chicoutimi.

Le coordonnateur de stages de chaque programme a la responsabilité de s’assurer que les étudiants respectent le protocole d’immunisation.

Démarches à compléter pour l'immunisation des étudiants

Le service de l’organisation scolaire transmet aux nouveaux admis l’attestation de conformité aux recommandations de la santé publique pour l’immunisation des stagiaires.

L’étudiant fait compléter l’attestation par son CLSC ou celui de Chicoutimi.

L’étudiant présente le document complété par le CLSC au secrétariat du Service de l’aide pédagogique individuel qui note la conformité du dossier dans le fichier partagé avec les coordonnateurs de stages.

Si un étudiant refuse de se conformer, le coordonnateur de stages doit aviser le milieu de stage qui pourrait refuser l’étudiant. Le coordonnateur doit faire remplir le formulaire de refus de vaccination et le conserver dans le dossier de la coordination de stages.

Conséquences d'un défaut ou d'un refus de se faire vacciner

L’immunisation n’est pas obligatoire au Québec. Par contre, les travailleurs de la santé, y compris les stagiaires qui refusent d’être immunisés  s’exposent aux conséquences suivantes :

  • Se voir refuser l’accès à un lieu de stage, un laboratoire, à l’enseignement clinique ou à la clinique-École;
  • Se voir refuser le privilège de travailler auprès de certains types d’usagers;
  • Être retiré du milieu de stage en cas d’éclosion de grippe ou autres.

Le stagiaire qui ne peut compléter toutes les heures de stage pour les mêmes raisons risques, quant à lui, d’échouer son stage et de voir le déroulement de son cheminement scolaire retardé.

Vaccins et tests recommandés pour certains stagiaires selon les disciplines

vaccin

De nouveaux vaccins peuvent être recommandés par le MSSS selon les risques d’épidémie à venir.